Filtrer par
20/05/2021

Éruption spectaculaire des volcans Etna et Stromboli, nouvelle activité volcanique le 19 mai 2021, dans cet article les images et vidéos de la nouvelle phase éruptive sur l'Etna et du Stromboli, avec une fontaine de lave et émission de cendres jusqu'au matin pour l’Etna. Et l'éruption du Stromboli avec lave et lapilli sur la Sciara del Fuoco, l'Etna a illuminé le ciel à l'aube du 19 mai 2021 avec une nouvelle éruption spectaculaire, à travers la brume du petit matin, il était possible d'admirer les fontaines de lave suggestives.

article-blog-Etna-eruption-aube-19-mai-2021-etna3340
Etna éruption, aube 19 mai 2021

19 mai 2021, Etna et Stromboli, éruption spectaculaire des volcans siciliens

L'activité du volcan Etna a commencé peu après 2 heures du matin et s'est terminée vers 7 heures du matin. Depuis son réveil le 16 février 2021, le volcan le plus actif d'Europe donne régulièrement des spectacles de ce genre. Le paroxysme qui a commencé vers 2h40, avec la reprise de l'activité strombolienne et a duré plusieurs heures, a affecté le cratère Sud-Est d'où une coulée de lave a également émergé.

A 7h12, comme l'observait l'Institut National de Géophysique et Volcanologie de Catane, l'activité de la fontaine de lave s'est arrêtée et la coulée, qui se développait dans une direction sud-ouest, n'était pas très alimentée. Du point de vue sismique, l'amplitude du tremor volcanique diminue, se fixant à un niveau moyen. La nouvelle phase éruptive de l'Etna, le plus haut volcan actif d'Europe, n'a eu aucun impact sur le fonctionnement de l'aéroport international de Catane en Sicile.

stromboli-eruption-19-mai-2021-panarea
Stromboli éruption 19 mai 2021, photo depuis Panarea

Éruption à Stromboli, lave et lapilli sur la Sciara del Fuoco

L'explosion a été nettement ressentie par les habitants et les touristes qui ont commencé à envahir l'île ces derniers jours de mai 2021. Nouvelle éruption forte à Stromboli, avec une haute colonne de fumée, lancement de lapilli incandescents et sortie de lave. Le flux, qui descend dans la mer, le long de la sciara del fuoco, une zone désertique de l'île, a également provoqué un glissement de terrain. L'activité de Stromboli, déjà intense depuis quelques jours, est suivie par des volcanologues de l'INGV de Catane et de la protection civile. Il n'y a aucun dommage aux biens ou aux personnes, la situation est sous contrôle.

Sur l'île les groupes de protection civile ont été activés pour vérifier d'éventuels dommages. Jusqu'à présent des retombées limitées de cendres volcaniques ont été détectées à la fois à Stromboli et à Ginostra, le petit village de l'île qui ne peut être atteint que par voie maritime. Le phénomène d'un point de vue scientifique: à partir de 14h47 le 19 mai 2021, les réseaux de surveillance de l'Institut national de géophysique et de volcanologie de l'Etna ont enregistré une augmentation de l'activité explosive de la zone nord du cratère du Stromboli.

À 14h51 le volcan a produit un flux pyroclastique qui a atteint la côte, se développant dans la mer sur plus de 1 km et produisant un nuage de cendres qui a atteint une hauteur estimée d'environ 1,5 à 2 km d'altitude. D'autres coulées pyroclastiques de moindre intensité se sont produites de 15h02 à environ 15h35, produisant de modestes nuages ​​de cendres et de matières grossières chaudes qui ont atteint le rivage. Une coulée de lave est en cours dont le front atteint la côte. L'évolution des phénomènes est suivie en permanence à travers les réseaux de surveillance et par le personnel sur le terrain des sections INGV de Catane, de l'observatoire Vésuvien de Naples et de Palerme.

eruption-etna-19-mai-2021
L'éruption du volcan Etna le 19 mai 2021

Eruption Etna 19 mai 2021, 2h25

L'Institut National de Géophysique et Volcanologie de l'Etna annonce qu'une petite coulée de lave est observée qui se dresse le long du flanc du cratère Sud-Est, qui des dirige vers le Sud-Ouest. L'activité de la fontaine de lave se poursuit au cratère Sud-Est. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif vers l'Est. Du point de vue sismique l'augmentation de l'amplitude du tremor volcanique continue à des valeurs très élevées, la source du tremor est située près du cratère Sud-Est à une profondeur d'environ 2,5 km d'altitude. Le taux d'occurrence des événements infrasonores est faible. Les données du réseau GNSS ne montrent pas de variations significatives, tandis que le réseau clinométrique montre des variations modestes (environ 0,2 microradians) plus visibles aux stations sommitales.

Etna 19 mai 2021, 5h12.

L'activité de fontaine de lave au cratère sud-est est terminée. La coulée de lave qui s'est développée dans la direction Sud-Ouest semble être mal alimentée. Du point de vue sismique, l'amplitude du tremor volcanique diminue, se fixant actuellement à un niveau moyen. Les sources du tremor sont situées près du cratère Sud-Est à une altitude de 2800-2900 mètres d’altitude. Le nombre d'événements infrasonores est faible. L'analyse des données clinométriques de l'événement paroxystique a montré des variations dans différentes stations, avec des valeurs maximales cumulées (égales à environ 1,0 microradian) enregistrées aux stations sommitales. Les données du réseau GNSS au cours des dernières heures n'ont pas montré de changements significatifs.

Etna 19 mai 2021, 12h27.

La coulée de lave qui se dirigeait vers le Sud-Ouest n'est plus alimenté et que les fronts de lave se sont arrêtés à une altitude de 2800 mètres d'altitude environ. Du point de vue sismique, la diminution progressive de l'amplitude moyenne du tremor volcanique s'est poursuivie, qui est actuellement à de faibles niveaux. Les sources du tremor sont situées près du cratère Sud-Est à une altitude de 2800-2900 mètres d'altitude  Le taux d'occurrence des événements infrasonores est faible. Depuis la fin de la phase paroxystique, les données du réseau de surveillance clinométrique n'ont pas montré d'autres changements significatifs. En particulier, les signaux clinométriques ont tendance à reprendre la tendance caractéristique pré-fontaine. Les données du réseau GNSS ne montrent pas de changements significatifs. (source INGV CT).

Stromboli-eruption-19-mai-2021-volcan
Stromboli en éruption depuis Panarea, 19 mai 2021

Eruption Stromboli, 19 mai 2021, 12h58

À 12h51, les images de vidéosurveillance ont montré la formation d'un gros nuage de cendres qui a affecté la Sciara del Fuoco jusqu'à la côte. Une mise à jour du phénomène en cours suivra.

Stromboli, 19 mai 2021, 13h34.

À partir de 12h47, une augmentation de l'activité explosive a été observée à partir de la zone du cratère Nord qui, à 12h51, a produit un flux pyroclastique qui a atteint la côte, se développant dans la mer sur plus de 1 km et produisant un nuage de cendres qui a atteint une hauteur estimée d'environ 1,5 à 2 km mètres d'altitude. D'autres coulées pyroclastiques de moindre intensité se sont produites à partir de 13h02, produisant de modestes nuages ​​de cendres et de matières grossières chaudes atteignant le rivage. Le phénomène est toujours en cours. À partir de 12h51, un transitoire d'environ 0,1 microradians est visible sur le signal clinométrique de Timpone del Fuoco.

Stromboli, 19 mai 2021, 14h33.

À Stromboli, une coulée de lave est active le long de la Sciara del Fuoco, dont le front atteint la côte. Le phénomène décrit dans le communiqué de presse précédent s'est répété avec plusieurs épisodes, de moindre intensité, jusqu'à 13h35. Une activité explosive plus intense a été observée lors de ces événements. Un survol est en cours avec l'hélicoptère des pompiers afin d'acquérir de plus amples informations sur le phénomène en cours. En conjonction avec la phénoménologie volcanique observée, une augmentation de la trace sismique associée à la dynamique de l'écoulement pyroclastique le long de la Sciara del Fuoco a été enregistrée à partir de 12h47.

Stromboli, 20 mai 2021, 8h57.

D'après les caméras de surveillance, on observe que le flux le long de la Sciara del Fuoco est toujours alimenté. L'activité de projection se poursuit dans le secteur Nord et parfois aussi dans le secteur Centre-Sud. Des épisodes explosifs plus intenses sont encore observés par intermittence. La tendance du tremblement aujourd'hui a montré des oscillations entre les valeurs moyennes-élevées et moyennes-basses. Cette tendance fluctuante confirme ce qui a déjà été constaté depuis le 11 mai 2021. Concernant l'ampleur des séismes d'explosion, il n'y a pas de changement significatif depuis le communiqué du 19 mai 2021. Les signaux des réseaux GNSS et de surveillance des contraintes clinométriques ne montrent aucun changement significatif.

Stromboli, 21 mai 2021, 8h45.

Les caméras de surveillance montrent que, par rapport au communiqué précédent, le flux de lave le long de la Sciara del Fuoco est moins alimenté et le front lavique le plus avancé n'atteint plus la côte et se situe à environ 300 m d'altitude. L'activité de projection se poursuit dans les secteurs Nord et Centre-Sud. Des épisodes explosifs discontinus sont observés à des moments plus intenses. La tendance du tremblement volcanique aujourd'hui a montré principalement des valeurs moyennes-basses. Dans la trace sismique, des événements explosifs d'amplitude modeste sont reconnus. Les signaux des réseaux GNSS et de surveillance clinométrique de la déformation du sol ne montrent aucun changement significatif. (source INGV CT).

Etna éruption 21 mai 2021, 00h18

A partir d'environ 23h34, nous observons la reprise d'une activité strombolienne au cratère sud-est. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans la direction sud-est. La tendance temporelle de l'amplitude moyenne du tremor volcanique montre une tendance positive qui se maintient toujours dans la gamme des valeurs moyennes. Les sources du tremor sont situées près du cratère sud-est à une profondeur d'environ 2,8 km d'altitude. Le taux d'occurrence des événements infrasonores est faible. Les signaux des réseaux GNSS et de surveillance des contraintes clinométriques ne montrent aucun changement significatif.

Etna 21 mai 2021, 00h46.

Une augmentation de l'activité strombolienne est observée au cratère SE. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans la direction Sud-Est.

dispersion-cendres-volcaniques-etna-21-mai-2021-etna3340
Dispersion de cendres volcaniques du volcan Etna le 21 mai 2021

Etna 21 mai 2021, 1h02.

L'activité strombolienne du cratère sud-est s'est transformée en fontaine de lave. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans la direction sud-est. Du point de vue sismique, l'amplitude moyenne du tremor volcanique est encore augmentée en passant du niveau moyen au niveau haut. Les sources sont situées près du cratère sud-est à environ 2800 mètres d'altitude. L'activité infrasonore est également soutenue à la fois dans le taux d'occurrence et dans l'énergie des événements avec des sources principalement situées dans la zone du cratère sud-est. Les données du réseau GNSS ne montrent pas de variations significatives, tandis que le réseau clinométrique présente de modestes variations de concomitance avec l'activité en cours.

Etna 21 mai 2021, 3h04.

À 02h54, la fontaine de lave est terminée. Un petit débordement de lave est observé le long du flanc du cratère Sud-Est, vers le Sud-Ouest. Du point de vue sismique, l'amplitude du tremor volcanique a atteint sa valeur maximale à 02h10. Actuellement, l'amplitude du tremor volcanique diminue et se situe à des valeurs moyennes. Les sources du tremblement sont situées près du cratère sud-est à une altitude de 2800 à 2900 mètres d'altitude. Le taux d'occurrence des événements infrasonores est toujours élevé et leur emplacement reste au cratère sud-est. L'analyse des données clinométriques de l'événement paroxystique en cours montre des variations modestes dans différentes stations, avec des valeurs cumulées maximales égales à environ 0,3 microradians. Les données du réseau GNSS ne montrent pas de changements significatifs.

Etna 21 mai 2021, 6h20.

La coulée de lave décrite dans le communiqué de presse précédent se refroidit. L'amplitude du tremor volcanique est revenue à des valeurs faibles comparables à celles qui avaient précédé l'activité de la fontaine de lave. Les sources du tremblement sont situées près du cratère SE à une altitude de 2500 hectares. L'activité infrasonore est également à de faibles niveaux, à la fois dans le taux d'occurrence et dans l'énergie des événements. Les signaux du réseau clinométrique ont repris la tendance habituelle d'avant fontaine. Les données du réseau GNSS ne montrent pas de changements significatifs.

Etna 21 mai 2021, 16h31.

A partir des caméras de vidéosurveillance, on observe que la coulée dans le sens sud-ouest n'est plus alimentée et se refroidit lentement. Ce matin, grâce à des observations au sol, il a été possible d'estimer le front de l'écoulement à environ 2970 mètres d'altitude. L'amplitude du tremor volcanique reste faible avec des sources situées près du cratère Sud-Est à une profondeur comprise entre 2500 et 2800 mètres d'altitude. Le taux d'occurrence des événements infrasonores est également faible. Les sources infrasonores sont principalement situées dans la zone du cratère Bocca Nuova avec des valeurs d'amplitude faibles. Les données des réseaux GNSS et clinométriques ne montrent pas de changements significatifs. (source INGV CT).

Etna 22 mai 2021, 6h29.

A partir de 05h30, on observe une augmentation constante de l'amplitude du tremor volcanique, qui est actuellement sur des valeurs moyennes. Les sources du tremblement sont situées près du cratère SE à une profondeur d'environ 2800 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le taux d'occurrence des événements infrasonores est faible. Du point de vue volcanologique, des explosions intracratériques sporadiques sont observées au cratère sud-est. Les réseaux de déformation du sol ne présentent actuellement pas de déformations significatives.

Etna 22 mai 2021, 6h29.

Etna 22 mai 2021, 6h29. À partir des caméras de surveillance, des explosions sont observées au niveau du cratère sud-est avec de faibles émissions de cendres qui se dispersent rapidement. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans une direction Est-Sud-Est. (source INGV CT).

Stromboli 22 mai 2021.

À l'intérieur de la Sciara del fuoco sur l'île de Stromboli. Ces derniers jours, le volcan Stromboli a donné naissance à une forte éruption, avec le déversement de matériel pyroclastique, lave et lapilli dans la mer. (source Local-Team).

22-mai-2021-etna-eruption-sergio-prezzavento
22-23 mai 2021 Etna éruption. Photo de Sergio Prezzavento

Volcan Etna éruption 22-23 mai 2021, 6h29

A partir de 5h30, on observe une augmentation constante de l'amplitude du tremor volcanique, qui est actuellement sur des valeurs moyennes. Les sources du tremblement sont situées près du cratère sud-est à une profondeur d'environ 2800 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le taux d'occurrence des événements infrasonores est faible. Du point de vue volcanologique, des explosions intracratériques sporadiques sont observées au niveau du cratère sud-est. Les réseaux de déformation du sol ne présentent actuellement pas de déformations significatives.

8h13. Depuis les caméras de surveillance, des explosions sont observées dans le cratère sud-est avec de faibles émissions de cendres qui se dispersent rapidement. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans la direction ESE.

18h29. Une augmentation de l'activité explosive du cratère sud-est est observée. L'activité strombolienne en cours s'accompagne d'une émission abondante de cendres. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans une direction est, à partir de 17h30 on observe une augmentation de l'amplitude du tremor volcanique, qui est actuellement en valeur moyenne. Les sources du tremblement sont situées près du cratère sud-est à une profondeur d'environ 2800 mètres d'altitude. Le taux d'occurrence des événements infrasonores est faible. Les réseaux de surveillance de la déformation des sols ne présentent actuellement pas de déformations significatives.

22-23-mai-2021-eruption-etna-etna3340-cendres
Le vent pousse la matière pyroclastique vers le côté est

20h08. Une augmentation de l'activité strombolienne au cratère sud-est est observée à travers les caméras de surveillance. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans la direction ENE. À 20h00, le trémor volcanique en augmentation rapide a atteint des valeurs élevées. Les sources du tremor volcanique sont situées près du cratère sud-est à une profondeur d'environ 2800 mètres d'altitude. Le taux d'occurrence des événements infrasonores est moyen. Aucun changement n'est observé dans les réseaux de surveillance de la déformation des sols.

20h37. L'activité strombolienne au cratère sud-est, décrite dans le communiqué de presse précédent, s'est transformée en fontaine de lave. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans la direction ENE. Le tremblement volcanique augmente encore à des valeurs très élevées. Les sources du tremblement sont situées près du cratère sud-est à une profondeur d'environ 2800 mètres d'altitude. Le taux d'occurrence des événements infrasonores est très élevé. Le réseau clinométrique montre des variations modestes autour de 0,1 microradians. Le réseau gnss n'affiche pas de variations.

22h36. La fontaine de lave est terminée. Le modèle de prévision indique la dispersion du nuage éruptif dans une direction est. L'ampleur du tremor volcanique diminue rapidement. Les sources du tremblement sont situées près du cratère sud-est à une altitude de 2500 mètres. L'activité infrasonore est également à de faibles niveaux, à la fois dans le taux d'occurrence et dans l'énergie des événements. L'analyse des données clinométriques de l'événement paroxystique a montré des variations dans différentes stations avec des valeurs maximales cumulées égales à environ 0,5 microradians. Les données du réseau GNSS n'ont pas montré de changements significatifs. (Source INGV-OE).

Situation de l'Etna 23 mai 2021, 10h23.

A partir des caméras de surveillance, on observe que la coulée dans la direction sud-ouest et celle dans la direction est ne sont plus alimentées et refroidissent. Aucune activité explosive significative n'a été observée au cours des dernières heures. L'amplitude du tremor volcanique est régulièrement sur de faibles valeurs. L'activité infrasonore est également à de faibles niveaux, à la fois dans le taux d'occurrence et dans l'énergie des événements. Les signaux clinométriques montrent l'activité post éruptive habituelle. Les signaux du réseau GNSS ne présentent pas de variations significatives.

 

 

Eruption Etna 24 mai 2021

L'Etna a achevé cette nuit du 24 mai 2021 son 25° paroxysme. C'était une activité éruptive forte et intense dans le cratère du sud-est, avec des fontaines de lave de 500 mètres de haut et des coulées de lave vers le sud-ouest.

luigi-risiglioneetna-eruption-25-mai-2021-etna3340
Photo de Luigi-Risiglione. Etna éruption 25 mai 2021

 


Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et simplifier votre navigation sur celui-ci. En naviguant sur notre site, vous acceptez notre politique de cookies. Lire notre politique de cookies.
J'accepte