Filtrer par
09/06/2022

Si vous souhaitez gravir l'Etna en randonnée, cet article est fait pour vous ! L'Etna est le plus haut volcan d'Europe. Avec ses 3 357 mètres, on est évidemment bien loin de la petite colline que l’on peut gravir tambour battant tous les jours. Dans cet article, nous vous livrons tous les secrets pour réussir votre ascension.

L'Etna n'a pas seulement une altitude remarquable, il est aussi très large. En effet, avec un diamètre de plus de 40 km, un périmètre à sa base d'environ 135 km et une superficie de 1 265 km2, il ne passe certainement pas inaperçu !

C’est d’ailleurs souvent la première chose que l'on remarque une fois sur le tarmac de l'aéroport de Catane ou même depuis le hublot de l’avion si l'on est assis au bon endroit. On a presque une impression familière, comme si on pouvait facilement l’appréhender mais la réalité est tout autre.

 

Comment se préparer à gravir l'Etna ?

Une fois sur place, difficile de savoir par où commencer et de ne pas se perdre dans un véritable dédale de routes et de chemins sur l'Etna. De plus, ce promontoire au beau milieu de la Mer Méditerranée est évidemment exposé à de nombreuses variables climatiques.

Vent, brouillard, tempêtes soudaines... ce ne sont là que quelques-uns des événements imprévus qui peuvent survenir lors de l'ascension de l'Etna. Clarifions un peu les choses sur ce point.

Tout d'abord, il faut bien prendre en compte la température. En fait, beaucoup de gens s’imaginent qu'il fait toujours chaud en Sicile, mais le froid est bel et bien présent également, notamment sur l'Etna où à plus de 3 000 mètres, les températures peuvent chuter très bas, même en été.

C'est d’ailleurs précisément avec la neige de l'Etna qu'a été créée la fameuse "granita siciliana" ! Vous devez donc toujours être bien équipé et prêt à affronter n'importe quel climat.

Par ailleurs, un rappel important s’impose pour la sécurité de tous : l'Etna est un volcan actif. En tant que tel, il est soumis à des restrictions qui dépendent de l'activité volcanique.

L'institut national de géophysique et de volcanologie INGV de Catane, qui surveille l'activité 24 heures sur 24, informe le service de protection civile du degré d'activité et celui-ci le transmet ensuite aux maires des communes concernées.

Ces derniers prennent alors des arrêtés limitant ou non l'altitude autorisée. Ces dernières années, l'ascension de l'Etna jusqu'au sommet est devenue de plus en plus compliquée en raison de dizaines de restrictions liées à l'activité volcanique.

gravir etna etna3340
Vue du sommet de l'Etna, le cratère du Sud-Est

Par quel chemin gravir l'Etna?

Fort heureusement, il existe plusieurs façons de gravir l'Etna. La plus classique et la plus connue est celle du versant sud. Ainsi, en partant de Catane le matin, vous atteignez le Rifugio Sapienza en une heure à peine, tout en traversant le village de Nicolosi, où vous pouvez déjà profiter d'une vue imprenable sur tout le Golfe de Catane jusqu'à Syracuse. À ce stade, deux choix s’offrent à vous.

Si vous êtes sportif et bien préparé, vous pouvez demander aux nombreux guides volcanologiques de la région de vous accompagner au sommet. N'oubliez pas que seuls les guides volcanologiques ou alpins sont autorisés à vous emmener dans les zones actives.

Le circuit se déroule comme suit : vous prenez le téléphérique jusqu'à une altitude de 2 500 mètres, puis vous prenez un des fameux grands bus tout-terrain (Unimogs 4x4) jusqu'à 2 900 mètres. À ce stade, s'il n'y a pas de restrictions en cours, vous pouvez commencer l'ascension à proprement parler.

Ce n'est pas une ascension considérée comme difficile ou technique, cependant l'altitude et donc l'oxygène plus rare peuvent ajouter une certaine complexité. En outre, même s’il n'y a pas de neiges éternelles sur l'Etna, vous pouvez tout de même rencontrer de la glace cachée sous la cendre volcanique jusqu’à la fin du mois de mai, rendant l'avancée potentiellement plus compliquée.

Une fois au sommet, la vue est incroyable ; la terre présente des nuances de jaune et de rouge et du gaz volcanique s’échappe de fractures qui deviennent parfois incandescentes. Toutefois on ne trouve pas de lave fluide à proprement parler sur l’Etna, sauf en cas d’éruption.

Pour ceux qui veulent voir l'intérieur des cratères sommitaux et faire un tour complet du volcan, Etna3340 organise le tour en hélicoptère de l'Etna.

Est-ce possible de gravir l’Etna en famille ?

Ce type d’expédition ne convient pas aux enfants en raison de l'altitude et des émanations de gaz volcanique qui pourraient provoquer des difficultés respiratoires chez les plus jeunes.

Si vous êtes avec de jeunes enfants et que vous voulez vous approcher le plus possible de la zone sommitale - sous réserve que cela soit autorisé - la meilleure option est de de prendre le téléphérique et le bus tout-terrain et vous arrêter à 2 900 mètres. Même à cet endroit, la vue reste splendide et vous pouvez découvrir plusieurs cratères latéraux, toujours accompagnés par le guide volcanologique.

Si vous souhaitez sortir des sentiers de randonnée habituels, étant adepte de la nature, vous aurez certainement moins de plaisir que de découvrir le volcan Etna depuis un téléphérique ou un véhicule 4x4.

En famille, avec des enfants de moins de 8 ans, avec l'excursion facile "Visite Etna Sartorius + Tunnel de Lave" (gratuite pour les enfants), vous aurez la chance de pouvoir découvrir des paysages différents et passer par des expériences inoubliables.

Pour les familles plus sportives, la "Randonnée Etna Nord Trail Serracozzo", est actuellement le meilleur choix pour visiter l'Etna. Cette excursion unique et authentique est idéale pour les sportifs qui préfèrent entreprendre une excursion loin des flux touristiques bondés, immergés dans la nature, pour admirer la beauté du volcan.

 

Faut-il un guide pour gravir l’Etna ?

L’excursion la plus impressionnante - mais aussi la plus fatigante - consiste peut-être à contacter directement un guide qui vous accompagnera depuis l'altitude souhaitée jusqu'au sommet de l'Etna.

gravir etna sommet etna3340
Randonnée au sommet de l'Etna

Mais comme évoqué plus haut, l'Etna est aussi un territoire immense qui ne se limite pas au volcan iconique et à son sommet. Ce dernier n'en est qu'une petite partie, et au-delà, il y a encore tout un monde à découvrir, à travers ses sentiers plongeant au cœur de la forêt, ses chemins parcourant des terres noires et désertiques, presque lunaires et ses ascensions de cratères latéraux impressionnants.

On peut tout à fait sillonner les environs de façon autonome, il existe en effet des cartes topographiques incluant les sentiers, ceux-ci sont mis en évidence sur le terrain par la signalétique du parc (cette dernière néanmoins est loin d’être parfaite et gagnerait à être améliorée).

Mais maintenant imaginez que vous marchiez sur une coulée de lave et que vous voyiez une roche complètement rouge, ne préféreriez-vous pas que quelqu'un soit là à côté de vous pour vous expliquer pourquoi cette roche est extrêmement différente des autres ?

Marcher sans comprendre ce que l'on voit c’est souvent prendre le risque de ne rien retenir et de voir s’estomper le souvenir de votre voyage sur l'Etna, pourtant l'un des volcans les plus beaux et les plus fascinants du monde.

En revanche, s'en remettre à une agence disposant de guides locaux et formés aux questions environnementales (géologues, botanistes, biologistes, etc.) est le meilleur moyen de garder en mémoire le souvenir indélébile de l'une des plus belles expériences que vous puissiez vivre en Sicile.

En effet, cela vous permettra d'avoir à vos côtés un expert qui vous fournira toutes les explications dans votre langue et qui sera prêt à adapter l'excursion à votre rythme et à vos centres d’intérêts.

Vous savez désormais comment gravir l'Etna. Nous vous attendons donc avec bâtons de marche en main et chaussures de randonnée aux pieds, prêts à vous accueillir dans notre chère "Montagne", comme nous l'appelons ici !


Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et simplifier votre navigation sur celui-ci. En naviguant sur notre site, vous acceptez notre politique de cookies. Lire notre politique de cookies.
J'accepte