Filtrer par
21/05/2024

Les Champs Phlégréens, situés à l'ouest de Naples, sont un supervolcan connu pour son activité volcanique intense.

Depuis le 20 mai 2024, un essaim sismique y est en cours, enregistrant environ 150 tremblements de terre, dont le plus puissant a une magnitude de 4.4.

Cet événement, localisé à 2,6 km de profondeur dans la Solfatara, est le plus énergétique depuis le début de la crise bradysismique en 2005.

Malgré une vitesse de soulèvement du sol de 2 cm par mois et des paramètres géochimiques stables, la sismicité reste imprévisible.

L'Observatoire du Vésuve de l'INGV surveille de près la situation en coopération avec la Protection Civile pour assurer la sécurité de la région.

Les Champs Phlégréens: Un Supervolcan aux Portes de Naples

Les Champs Phlégréens, dérivés du grec ancien "phlégō" signifiant "brûler", constituent une vaste région située dans le golfe de Pouzzoles, à l'ouest de Naples.

Ce supervolcan, connu pour son intense activité volcanique depuis l'Antiquité, englobe plusieurs communes telles que Naples, Pouzzoles, Quarto, Giugliano en Campanie, Bacoli et Monte di Procida.

Géologiquement, il s'agit d'une grande caldeira en état de repos, mesurant entre 15 et 18 km de diamètre, délimitée par la colline de Posillipo et celle des Camaldoli.

 

Structure Géologique et Histoire

La région est parsemée de nombreux cratères et petits édifices volcaniques, certains toujours actifs, comme la Solfatara de Pouzzoles et les sources hydrothermales d'Agnano et de Lucrino.

Des phénomènes tels que le bradyséisme sont également observables, causant des soulèvements et des affaissements de terrain.

La caldeira renferme des dépôts volcaniques importants comme le tuf gris campanien et le tuf jaune napolitain.

On y trouve aussi des lacs d'origine volcanique, comme le lac d'Averno, et des lacs côtiers formés par des barrages naturels, tels que les lacs Lucrino, Fusaro et Misène.

 

Activité Récente et Importance Historique

Depuis 1970, le bradyséisme a provoqué plusieurs épisodes de soulèvement du sol à Pouzzoles, atteignant jusqu'à 3 mètres de hauteur.

Des projets scientifiques, comme le Campi Flegrei Deep Drilling Project, visent à mieux comprendre la structure interne de la caldeira et à surveiller l'activité volcanique.

Les Champs Phlégréens ont également une grande importance historique et culturelle, ayant été une destination prisée du Grand Tour entre le XVIIe et le XIXe siècle, attirant des visiteurs de toute l'Europe.

Aujourd'hui, la région abrite le Parc régional des Champs Phlégréens et des sites archéologiques significatifs, tels que le lac d'Averno, la Piscina Mirabilis à Bacoli et les ruines romaines de Baia.

Champs Phlegreens Activite
Carte géologique schématique de la caldeira des Campi Flegrei (source: Orsi et al., 1996)

Résumé de l'Activité Récente des Champs Phlégréens

À partir de 19h51 heure locale le 20 mai 2024 (17h51 UTC), un essaim sismique est en cours dans la région des Champs Phlégréens, enregistrant jusqu'à 00h31 le 21 mai 2024 environ 150 tremblements de terre avec une magnitude de durée (Md) ≥ 0.0 (95 localisés) et une magnitude maximale (Md) de 4.4 (±0.3).

L'événement de Md 4.4 a été le plus énergétique parmi ceux enregistrés depuis le début de la crise bradysismique actuelle commencée en 2005.

L'épicentre est situé à l'intérieur de la Solfatara à une profondeur de 2,6 km.

Actuellement, aucune augmentation de la vitesse de soulèvement, qui est de 2 cm/mois, n'est observée.

De même, aucune variation significative dans les déformations horizontales ou locales du sol par rapport à la tendance précédente n'est constatée.

Il est rappelé que durant la crise bradysismique de 1982-84, le soulèvement du sol atteignait 9 cm par mois et plus de 1300 événements sismiques par mois étaient enregistrés.

En comparaison, environ 450 événements avec Md≥0.0 ont été enregistrés le mois dernier.

Les paramètres géochimiques mesurés par les stations continues (température et flux de dioxyde de carbone) ne montrent pas de variations significatives par rapport aux tendances des derniers mois, à l'exception de l'augmentation bien connue de la température et de la pression qui caractérise le système hydrothermal.

La sismicité étant imprévisible, d'autres événements sismiques, potentiellement aussi énergétiques que ceux déjà enregistrés, ne peuvent être exclus.

L'Observatoire du Vésuve de l'INGV continue ses activités de surveillance ordinaires et extraordinaires afin de détecter même les plus petites variations dans les paramètres de surveillance, utiles pour mieux définir le phénomène actuel.

Les structures de l'Institut National de Géophysique et de Volcanologie (INGV) dédiées à la surveillance de la caldeira des Champs Phlégréens sont opérationnelles 24 heures sur 24.

Le 21 mai 2024, des mesures et des prélèvements seront effectués dans certains sites de la caldeira.

L'INGV, avec sa section de Naples Observatoire du Vésuve, est constamment en contact avec la Protection Civile nationale, régionale et avec les communes concernées, ainsi qu'avec toutes les autorités compétentes pour la protection du territoire.

Champs Phlegreens Activite mai 2024 etna3340
Champs Phlégréens Activité 21 mai 2024

Champs Phlégréens - COMMUNIQUÉ ÉVÉNEMENT SISMIQUE 22 mai 2024

EDIT: l'événement a été révisé et la magnitude a été mise à jour à 3.6 ± 0.3.

À 8h28 heure locale le 22/05/2024, un événement sismique de magnitude Md= 3.4 ± 0.3 a été enregistré dans la région des Champs Phlégréens.

Pour plus d'informations, consultez le site web de l'INGV Observatoire du Vésuve.

 

Surveillance géophysique multiparamétrique "Medusa"

Installée une nouvelle infrastructure avec des capteurs à haute sensibilité pour la surveillance du dégazage volcanique en mer.

Comme on le sait, la caldeira des Champs Phlégréens s'étend également dans la zone marine du Golfe de Pouzzoles, où se trouve déjà le réseau de surveillance géophysique multiparamétrique "Medusa".

Dans le but de renforcer l'infrastructure de recherche et de surveillance géochimique multiparamétrique de l'Observatoire du Vésuve de l'Institut National de Géophysique et Volcanologie (INGV-OV) précisément dans la partie immergée de la caldeira phlégréenne, un nouvel observatoire multiparamétrique pour l'étude du processus de dégazage hydrothermal sous-marin a été récemment installé.

Cette installation, réalisée grâce à la contribution du Département de la Protection Civile, fait partie des nombreuses activités d'implémentation et de renforcement des réseaux et des études générales sur ce secteur de la caldeira.

L'installation a été rendue possible grâce au groupe de plongeurs de l'INGV, coordonné par l'Unité Fonctionnelle de Géochimie des Fluides de l'INGV-Observatoire du Vésuve, en coordination avec le Parc Archéologique des Champs Phlégréens et les autres Autorités chargées de la protection du territoire.

La zone concernée a été identifiée dans un secteur particulier du Golfe de Pouzzoles connu sous le nom de "Secca delle Fumose", déjà objet d'études et de surveillance, où l'installation d'autres équipements scientifiques marins est prévue.

Le nouvel observatoire marin permet de surveiller en continu la température des émissions hydrothermales au fond, la concentration de dioxyde de carbone (CO2) d'origine volcanique dissous dans l'eau de mer et le courant marin: tous des paramètres utiles pour estimer l'énergie associée au processus de dégazage sous-marin et surveiller les éventuelles variations.

Cette nouvelle instrumentation renforce, dans le secteur immergé de la caldeira qui présente des difficultés logistiques objectives, l'infrastructure des Réseaux Multiparamétriques déjà existante dans la caldeira des Champs Phlégréens.

 

Suivi des changements transitoires dans le système de la caldeira des Champs Phlégréens

L'augmentation de la sismicité, des émissions de gaz et du soulèvement du sol sont des signes d'agitation dans les caldeiras du Quaternaire.

Depuis la hausse du niveau d'alerte en 2012, ces phénomènes ont augmenté continuellement dans la caldeira des Champs Phlégréens, suscitant de plus en plus d'inquiétude pour cette zone densément peuplée.

Jusqu'à présent, aucune injection de magma frais n'a été détectée dans le système peu profond, laissant planer des incertitudes sur la proximité d'une éruption.

Nos recherches montrent des preuves de remplissages épisodiques de magma et de fluides magmatiques dans les réservoirs peu profonds et profonds sous la zone en résurgence, révélées par une nouvelle tomographie sismique 4D totalement non linéaire.

Les signatures transitoires dans les tomogrammes montrent la montée de lots de magma à faible profondeur, qui pourrait avoir commencé en 2019, perturbant la circulation hydrothermale peu profonde.

L'existence d'une signature similaire pendant l'épisode de 1982-84 suggère que l'accumulation de lots de magma peut être un processus courant pour la croissance de la caldeira.

La capacité de suivre rapidement les changements associés à l'ascension du magma est cruciale pour prévoir et modéliser l'évolution des caldeiras agitées susceptibles d'entrer en éruption.

Sismicité des champs phlégréens
Carte de la caldeira des Champs Phlégréens et répartition de la sismicité

a) Carte de la zone étudiée montrant le réseau de stations sismiques (triangles rouges) et la sismicité. Anneaux intérieurs et autres redessinés d'après Natale et al. (2022).

b) Évolution de la sismicité depuis le début de l'agitation actuelle (2005). Les lignes verticales vertes marquent les étapes temporelles (t2-t6) considérées dans la tomographie 4D.

Panneau supérieur: nombre cumulé d'événements (rouge) et taux de sismicité (bleu).

Panneau central: libération d'énergie cumulative et magnitude équivalente.

Panneau inférieur: évolution temporelle des profondeurs hypocentrales.

 

Les Champs Phlégréens et le bradyséisme

Les épisodes d'agitation précèdent généralement les éruptions volcaniques, mais pas toujours dans de nombreuses caldeiras.

Bien que des éruptions puissent se produire sans avertissement clair, la capture des signaux précurseurs est l'objectif principal de la surveillance volcanique.

Les Champs Phlégréens, une des caldeiras quaternaires les plus célèbres, sont connus pour le "bradyséisme", qui décrit le soulèvement et l'affaissement cycliques du sol.

Depuis 2005, des variations dans la composition des gaz, le soulèvement du sol et la libération d'énergie sismique ont été observées, suggérant une intrusion de magma interrompant une longue période d'activité hydrothermale dominante.

Nous avons identifié la structure globale de la caldeira des Champs Phlégréens et le volume principal de résidence du magma, avec des anomalies transitoires traçant des changements nets dans le système, dus à une nouvelle injection de magma et à une augmentation de la température et de la production de vapeur.

Le système de plomberie consiste en plusieurs intrusions dans la partie centrale de la caldeira et un réservoir de magma principal à environ 5 km de profondeur.

Les changements transitoires des paramètres élastiques révèlent que la caldeira connaît une agitation en plusieurs phases, au cours de laquelle un réservoir principal de magma profond et le système de plomberie sus-jacent se rechargent.

Résumé interprétatif de la caldeira des Champs Phlégréens
Résumé interprétatif de la caldeira des Champs Phlégréens

Principales zones d'accumulation de magma (marron - orange) et de fluides magmatiques/magma (jaune).

Les années se réfèrent aux périodes présumées d'injections de magma/fluides.

Les points rouges marquent la sismicité, les flèches verticales indiquent le soulèvement en cours dans la zone en résurgence et les points bleus montrent la montée des gaz.

Sources: INGVvulcani, ScienceDirect, INGV Catania